La configuration Apple d’Arnaud Boudou

Bonjour Arnaud, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Arnaud Boudou à la ville, et trouvable sur Internet comme boudouarnaud ou skuld.

Je suis développeur J2EE de métier, mais avec d’autres compétences : réseau, PHP, Objective-C, etc.

Originaire d’Albi, j’ai suivi un cursus scolaire assez classique : baccalauréat S (option SVT, rien à voir avec la suite) obtenu de justesse grâce au rattrapage, suivi d’un DUT en génie informatique à Toulouse, puis j’ai enchainé immédiatement par un emploi salarié, avec plusieurs employeurs différents à mon actif à l’heure actuelle.

J’ai l’avantage de n’avoir eu ni période de chômage, ni besoin de quitter ma région natale pour trouver du travail.

Quand je ne travaille pas, je m’occupe de différentes manières : lecture, développement pour mon compte, suivi des news technologiques et sociétales, jeux vidéos, essayer de finir ma maison…

D’ou viens tu? Où habites-tu? Où peux t’on te trouver?

Comme dit précédemment, je viens d’Albi, ai vécu mes premières années en France Comté, puis ai fini à nouveaux dans le Sud Ouest : Albi, Castres, Toulouse.

Et maintenant, je suis au vert à Cintegabelle.

On pourra me trouver chez moi, ou bien au travail :)

Eventuellement, vous pourrez aussi me trouver au sessions Cocoaheads Toulouse (dans les locaux de mon employeur).

Tu es plutôt Mac ou Linux ?

Ni l’un ni l’autre, mais aussi les deux en même temps.

Professionnellement, je m’adapte en permanence au besoin.

Personnellement, j’ai débuté sous MS-DOS, ai naturellement enchainé avec les Windows jusqu’à la version 2000.

Vers 2001, j’ai basculé sous Gentoo Linux (tout en maintenant un service d’hébergement mail et DNS sous FreeBSD, et passerelle sous OpenBSD).

Puis, en 2005, j’ai à nouveau changé en migrant sous MacOS X.

Bref, tout ça pour dire qu’il n’y a pas de mauvais système d’exploitation, mais uniquement des systèmes qui répondent aux besoins à un instant donné.

Si jamais je devais abandonner la plateforme MacOS X pour une raison ou autre, je ne sais pas encore si je retournerai sous Linux ou sous Windows (j’ai été agréablement surpris par Windows 7, alors que XP et Vista m’avaient laissé froid).

Quel matériels utilises-tu ?

Que ce soit chez moi, au travail ou en déplacement, je n’utilise qu’une unique configuration : en effet, en tant que salarié, j’ai la possibilité d’utiliser ma machine personnelle pour travailler, ce qui de plus me donne plus de facilité à gérer le travail à domicile (et oui, je peux même faire ça en fonction de mes missions).

Bref, pour en revenir au sujet, ma machine est un MacBook Pro 15″, équipé d’un processeur Core i5 à 2,4 GHz, de 8 Go de RAM et d’un disque dur de 500 Go à 7200 tr/min, tournant sous MacOS X 10.6.

Autour du portable gravitent quelques périphériques utilitaires : une Time Capsule 1 Go qui me sert de point d’accès WIFI et de sauvegarde automatique sans fil, accompagnée d’un disque dur USB pour dupliquer certaines données (photos, vidéos); une souris bluetooth Logitech M555b qui ne me sert que pour jouer (le trackpad me suffisant dans tous les autres cas), et une imprimante laser couleur Samsung reliée au réseau.

Si on étend la notion de configuration aux périphériques semi-autonomes, on peut y rajouter un iPhone 3GS (qui a remplacé un iPhone 3G, qui a remplacé un iPhone EDGE), et un iPad 2 me servant de support pour le développement d’applications à destination de cette plateforme.

Il m’arrive aussi de m’improviser photographe amateur (mais avec moins de succès).

Pour cela, je suis équipé d’un reflex numérique Nikon D50, accompagné d’un zoom 18-200 mm Tamron, et d’un flash cobra SB-600.

D’un point de vue logiciel, j’utilise Aperture pour le développement et le catalogage, et au besoin Hugin pour la création de panoramiques.

Côté jeux vidéos, j’ai à ma disposition une PS3, une Wii, l’iPhone, l’iPad et mon ordinateur.

Quel est ton environnement de travail?

Mon environnement de travail à domicile est tout simplement mon bureau.

Le fait de travailler à domicile est propice à toutes sortes de distraction, et pour cela j’ai besoin de poser un cadre bien défini.

Bon, pour être honnête, il m’arrive aussi de travailler vautré dans le canapé, mais c’est plus pour de petites tâches.

En dehors de mon domicile, que ce soit dans les locaux de mon employeur ou en clientèle, l’environnement de travail est le plus souvent un classique open space.

Quel logiciel utilises-tu avec cette configuration?

Les logiciels en permanence lancés :

iChat (pour mon compte Jabber Google Talk)
Twitter
Mail.app (le client mail standard de MacOS X)
Reeder (un client Google Reader)
Google Chrome

Pour mes besoins professionnels

Eclipse

Sinon, en général

Kod (un éditeur de texte)
Cyberduck (un client FTP)
Un terminal
Steam
Microsoft Office / LibreOffice (en fonction du contexte)
Aperture
The Gimp
Inkscape

Pourrais tu nous décrire une journée habituelle devant ton ordinateur?

En semaine, ma journée type ressemble beaucoup à ça :

  • 07:00 – Debout, suivi d’une douche, suivi d’un petit déjeuner tout en relevant mes mails, les mises à jour des flux RSS et des réseau sociaux
  • (insérer ici le trajet vers le lieu de travail si nécessaire)
  • 09:00 -> 17:00 – Travail, avec surveillance des mails, réseaux sociaux et flux RSS
  • (insérer ici le trajet vers le domicile si nécessaire)
  • 17:00 -> 22:30 – Loisirs tels que définis plus haut, avec éventuellement une prolongation du travail en cas de besoin
  • 22:30 – Dodo

Les pauses repas se font toujours loin de l’ordinateur : je ne supporte pas les morceaux de nourriture dans le clavier.

Par contre, pour la boisson, tant que le contenant n’est pas à proximité immédiate de la machine, il n’y a pas de problème.

Et sinon, j’aime bien avoir un environnement de travail propre et rangé.

Quel serait pour toi la configuration de rêve?

Je n’ai pas vraiment de configuration de rêve.

Du moins, j’ai arrêté d’en avoir quand j’ai compris que le résultat était plus important que l’outils.

Mes achats de renouvellement (ou de nouvelle acquisition) sont en général un coup de cœur modulé par l’état des finances et le besoin réel immédiat.

Mais s’il faut vraiment une config de rêve pour la question, je veux bien une Prius :)

Conclusion :

Ah, la traditionnelle conclusion à laquelle je ne sais jamais que répondre.
Vous êtes sûr que ce n’est pas une question subsidiaire destinée à départager d’éventuels candidats ?

Retrouvez Arnaud sur le web:

La configuration Linux de Claude Picot

Bonjour Claude, pourrais-tu te présenter ?

Avec grand plaisir. Je m’appelle Claude Picot dans la vie et Clapico sur les forums et les réseaux sociaux comme Twitter et Identi.ca.

Je suis né au siècle dernier, un an avant les évènements de 1968 et suis Papa de trois garçons. Je vis en Haute-Loire entre Saint-Etienne et le Puy en Velay.

Mes études n’ont rien à voir ni de près, ni de loin avec l’informatique puisque j’ai passé un Baccalauréat littéraire (A2 : langues étrangères) et après une année perdue en faculté de droit, je me suis orienté vers un B.T.S. Action Commerciale.

Après quelques années de ventes de voitures et de ventes de financements en concessions automobiles, je suis devenu formateur commercial dans le domaine du financement automobile et travaille principalement sur Lyon mais également un peu partout en France au gré de mes missions, ce qui revient à dire que lorsque je ne suis pas chez moi où à Lyon, on peut me trouver dans un hôtel quelque part en France.

Comme beaucoup, j’ai découvert le monde de l’informatique d’abord au travail avec à l’époque Windows 3.1 puis à la maison puisque lorsque j’ai rencontré ma chère et tendre, elle avait un PC équipé de Windows 95.

C’est en 1998 que j’ai découvert internet et les joies du modem 56K pour, à l’époque, 99,00F (15,09€) par mois pour un abonnement illimité.

Nous avons changé notre PC en 2000 et avons acheté un PC équipé de Windows Millenium sur le quel, malgré son instabilité légendaire je n’ai rencontré aucun problème particulier. J’ai par la suite migré ce PC vers Windows XP.

En 2004, comme je passais déjà beaucoup de temps sur la machine, j’ai offert un nouveau PC à mon épouse afin de ne plus nous battre la place devant le clavier.
Je m’occupais de la maintenance de nos deux machines pour tout ce qui concernait virus et autre « spywares » ainsi que du nettoyage régulier des systèmes afin que ceux-ci ne rament pas trop.

Un jour de mai 2007, alors que, comme commercial dans établissement financier j’installais un logiciel professionnel sur le PC d’un vendeur d’une concession automobile cliente de la société qui m’emploie, je découvris les joies de l’installation d’un programme sur Windows Vista.
Je jurais et pestais sans remarqué la présence d’un client dans le show room. Celui-ci me regarda amusé et m’interpella :

« C’est normal que cela soit compliqué, c’est du Windows tout craché, passez sous Linux ! »

Je lui expliquai que je n’étais pas employé de la concession et que je n’avais aucun pouvoir de décision sur leur matériel mais comme je suis curieux, une fois mon installation terminée, je lui posai quelques questions sur Linux dont j’avais entendu vaguement parlé mais que je ne connaissais absolument pas.

Il me parla alors d’une distribution nommée Ubuntu et m’en vanta tous les avantages. Il me donna même une revue qu’il avait acheté à l’occasion de la sortie de la version 7.04 de cette distribution (Feisty Fawn).

Comme ce magazine était accompagné d’un live-CD permettant de tester cet environnement sans ne rien désinstaller de mon PC, je tentai l’expérience dès mon retour à la maison et, le week-end suivant installai définitivement Ubuntu sur mon PC en lieu et place de Windows.

Pour être honnête, tout n’a pas été rose et j’ai énormément galéré pour que mon dongle wifi soit reconnu par ma machine mais cet incident m’a permis de découvrir le forum Ubuntu-fr et sa communauté de passionnés prête à aider bénévolement le néophyte que j’étais.

C’est également à cette période que j’ai découvert qu’il existait des logiciels propriétaires (même quand ils étaient gratuits) et des logiciels libres. La prise de conscience s’est réellement faite au fur et à mesure de mon expérience Linuxienne.

L’année suivante, c’est le Windows de ma femme qui a été infecté par un virus. Comme elle ne voulait plus de Windows et qu’elle désirait un portable, j’ai récupéré sa machine pour y installer Ubuntu. C’est depuis ce jour que je n’ai plus de Windows à la maison puisqu’elle s’est orientée vers la marque à la pomme.

J’ai en Février 2009 décidé de créer un Blog non pas pour être lu mais pour me servir d’aide mémoire afin de pouvoir retrouver telle ou telle application et expérience.

Je suis resté sous blogger jusqu’en Juin 2009 puis ai basculé sous WordPress avec mon propre nom de domaine. Je m’en sers toujours d’aide mémoire et continue à y relater découvertes et expériences qui s’enrichissent grâce aux commentaires des lecteurs.

Le seul PC Windows que j’utilise est donc le portable que me fourni mon employeur puisque toute l’entreprise est équipé de l’environnement Microsoft et de sa suite bureautique mais, comme je suis souvent en déplacement, je le boote régulièrement sur une clé USB équipée d’Ubuntu afin de retrouver mon environnement favori et mes applications libres lors de mes soirées hôtelières soit sur le réseau Wifi s’il est proposé gratuitement, soit à l’aide d’un modem Wifi 3G+.

Comment utilises-tu ton ordinateur ?

Mon ordinateur me sert principalement à lire mes courriels, à gérer mes photos, à écouter de la musique, à visionner des films sur grand écran et à surfer sur internet mais l’activité qui m’occupe le plus est sans équivoque la tenue de mon blog puisque je consacre énormément de temps à la recherche et à la lecture d’informations touchant en général au monde de Linux et du logiciel libre et en particulier à Ubuntu, et ce quelle qu’en soit la langue afin de partager mes découvertes au travers du Clapico’s Blog.

Autant dire que je suis de près la ligne de temps de Twitter et d’Identi.ca mais également mon lecteur de flux RSS.

Où utilises-tu ton ordinateur ?

Mon ordinateur principal se trouve dans une pièce qui fait à la fois office de bureau et de chambre d’amis. Je l’utilise essentiellement pour tout ce qui est photo et essais de nouvelles applications.

Celui des enfants se trouve dans la même pièce, ce qui permet à Papa lorsque les deux petits (7 et 9 ans) l’utilisent d’être présent et de jeter régulièrement un coup d’œil sur leur écran.

Madame utilise son MacBook pro principalement à la salle à manger.

Enfin, comme je suis toujours à l’affut d’informations nouvelles, mon portable se trouve là où je suis, donc à la cuisine, au salon, dans le jardin, à l’hôtel, etc.

Quelles sont les applications que tu utilises ?

Je ne joue pas, ni en ligne, ni sur ma machine, ni même sous quelque console que ce soit, ce n’est pas mon truc : je n’utilise donc pas d’application « Jeux ».

Les programmes que j’utilise sont donc naturellement en rapport avec la façon dont j’utilise mon PC, à savoir :

Et en ce qui concerne le matériel informatique qui équipe ta maison ? 

Au vu de mon utilisation de l’ordinateur, je ne suis pas en recherche de matériel de dernier cri, je trouve même plutôt amusant d’utiliser une vieille machine qui fonctionne bien avec Ubuntu alors que temps d’utilisateurs rament avec Windows sur du matériel plus récent.

  • Mon PC de bureau (Ubuntu)

    ASRock

  • Le PC de bureau des enfants (Ubuntu)

    Vieux PackardBell de 2000 (La carte mère a été changée)

  • Le MacBook Pro de Madame (Léopard)

  • Une imprimante HP

  • Un scanner Epson

  • Un vidéo projecteur

  • Une Livebox Orange

  • Un modem Wifi 3G+ Huawei Domino Orange

Sans oublier l’ordinateur portable professionnel DELL Latitude E6400 qui fonctionne régulièrement avec mon live-USB Ubuntu.

Conclusion :

Cela fera 4 ans en mai que j’utilise Ubuntu et que j’en suis satisfait.

Si je décide de changer de distribution, ce ne sera en aucun cas pour retourner dans le monde du logiciel propriétaire de Windows ou de Mac.